Mme Kyung-In van de Ven Oliveira
Mme Marta Carvahlo, présidente de la FFPM-Portugal
Mme Carolyn Handshin, présidente de la FFPM-Europe
A l'université Lusofona
Natasha Shellen
Conférence à la mairie de Loures
Mme Maria Riehl
Dr Mike Balcomb
Fatima
Délégation française à Fatima
Conférence à l'Hotel
Mlle Jody Dontje
Mme Anna Galovicova
Mme Jane Toresen
Conférence à l'assemblée nationale dans la salle du Sénat à Lisbonne
A l'université Lusofona
session en groupe
Groupe de discussion
Dans la salle du Sénat, Lisbonne
Conférence au centre culturel de Cascais

Le rôle des femmes leader et des mères pour faciliter l'intégration et la cohésion en Europe.

La 17ème conférence annuelle de la FFPM-Europe s'est tenue à Lisbonne, Portugal, du 2 au 5 novembre 2017 avec le thème "Le rôle des femmes leader et des mères pour faciliter l'intégration et la cohésion en Europe".

Nous étions 110 participantes et une dizaine d’hommes, venant de 23 pays d’Europe. Nous étions logés à TRYP Lisboa Caparica Mar Hotel qui se situe dans la banlieue de Lisbonne au bord de la mer. Les sessions prévues au Parlement du vendredi matin ont été reportées au jeudi matin 1er novembre, aussi seulement un petit nombre de participants européens a pu y assister car beaucoup avaient déjà réservé leur ticket pour n’arriver que le jeudi soir.

Nos deux premières sessions ont eu lieu à l’Assemblée Nationale du Portugal dans la salle du Sénat ou plusieurs parlementaires portugais et une parlementaire espagnole ont donné une présentation sur les deux thèmes : « Le rôle des femmes leader et des mères pour faciliter l'intégration et la cohésion en Europe » et «Protéger les plus vulnérables : comment pouvons-nous assurer la sécurité de nos familles et la prospérité de nos communautés multiculturelles ? »

Le jeudi après-midi, le représentant du maire de la ville de Cascais nous a accueillis au centre culturel pour nos deux sessions sur le thème : « La contribution des femmes à la prévention de la violence et à la promotion de leur intégration » et « le rôle de la famille à l'éducation des citoyens du monde pour construire une culture de la paix ».

Le président de l’université Lusofona de Lisbonne nous a accueillis pour les deux sessions du vendredi matin : « les objectifs du développement durable et la crise internationale des réfugiés et des migrants : Où commencent les droits universels ? » et « La contribution des femmes à la paix sociale par la résilience et la réconciliation ».

Le témoignage d’une jeune femme hollandaise qui travaille auprès des enfants réfugiés séparés de leurs familles a été particulièrement émouvant ainsi que celui d’une femme polonaise dont l’action est de raviver la mémoire du passé juif dans son village.

Les sessions de l’après-midi ont eu lieu dans la salle du conseil municipal de la ville de Loures. Le premier thème « De nouvelles idées pour l'inclusion sociale et des villes plus sûres » a été illustré par deux parlementaires italiennes. Ensuite Mme Maria Riehl, représentante de la FFPMI à l’Office des Nations Unies à Vienne a parlé d’une initiative de paix unique à la FFPM qui est la cérémonie pour la réconciliation et l’harmonie interculturelles (Pont de la paix).

La journée s’est terminée par les interventions de Mme Marta Carvahlo, présidente de la FFPM-Portugal, Mr Michael Balcomb, responsable de FFWPU-Europe, et Mme Carolyn Handshin, directrice de la FFPMI auprès des Nations unies.

Le samedi 4 novembre, tôt le matin, nous sommes partis visiter Fatima où la Vierge Marie est apparue plusieurs fois à trois enfants en 1917. Ce fut pour certains un moment de recueillement et de prières.  

Les thèmes de l’après-midi étaient connectés aux objectifs (1, 2, 3, 4, 5, 8, 10, 11, 12, 16, 17) de développement durable établis par les Etats membres des Nations Unies : «  La paix commence avec moi : le rôle de la famille dans l'éducation et la socialisation » et « Contrer les problèmes actuels de la société par l'éducation : les actions de prévention ». Parmi les interventions, nous avons noté l’action d’une jeune femme australienne, Mrs Jody Dontje, fondatrice de l’œuvre caritative « the Help Nepal Appeal » dont le but est de venir au secours des milliers de survivants népalais après le tremblement de terre en 2015 ; l’action de Mrs Anna Galovicova, présidente de « Slovak Network against Powerty » auprès des sans-abris ; l’engagement du Dr Marcela Rosehnalova qui a développé un programme d’éducation au caractère pour les jeunes de son pays, la République Tchèque.

Le soir le programme était festif. Mme Tina Coombs et Mme Sharon Kabubi ont présenté une vidéo commémorant les 25 ans d’existence de la FFPM, laquelle a été suivie de chants russes, polonais et portugais. Pour conclure, plusieurs participantes ont désiré participer à la cérémonie de jumelage ou Pont de la paix ; c’est ainsi que de nombreuses paires se sont créées.

Dimanche matin, nous nous sommes retrouvés autour du thème « créer et vivre dans une société saine (culture du cœur) » : les participants ont choisi parmi les 12 sessions simultanées qui présentaient des expertises différentes :

  • Leadership basé sur le caractère et la sensibilisation - Sammi Van der Stok
  • Action pour un changement durable - Evelyn Youmans et Natasha Shellen
  • Le triangle psycho-émotionnel et l'éducation vers la responsabilité - Maria Neuberg Schmidt
  • La communication comme un outil fort - Lenka Salamoun
  • Exprimer son opinion et influencer la société – Rostya Gordon-Smith
  • La dignité de la femme et ses implications dans la vie sociale – Tina Combs
  • Faire campagne pour la Paix, c’est Possible ! – Rahsan Celik
  • Le rôle des femmes dans le dialogue interculturel et interreligieux – Patricia Earle
  • Bénévolat à l’étranger : avoir une influence durable – Jody Dontje
  • Plaidoyer : actions rapides en réponse aux débats et aux décisions du gouvernement – Lubica Magnusson -
  • « Storming4building » - Carla Marina Santos
  • L'intelligence émotionnelle va engendrer une culture de paix et de résilience – Sharon Kabubi

Puis chaque groupe a fait un compte-rendu des discussions.

Quelques exemples d’initiatives du réseau mondial des femmes pour la paix ont été présentés (GWPN)

  1. Conférences des femmes pour la paix au Moyen Orient (Zoé Bennet)
  2. Projet de paix entre mères juives et musulmanes (Rosa Shmueli)
  3. Académie des femmes pour la paix (Kyung In Van de Ven )
  4. Education au caractère et culture (Olga Vakulinsky)
  5. Projet européen pour l’éducation à la paix (Lubica Magnusson)
  6. Conseil international des femmes et réseau de leaders (Anna Kalmatskaya)

La Cérémonie de Clôture s’est terminée par la remise de certificats d’ambassadeurs de paix à de nombreux participants.

Le programme était intéressant mais intense, c’est pourquoi nous étions heureuses de rester une journée de plus pour visiter la vieille ville de Lisbonne. Nous avons admiré entre autre des bâtiments aux façades de carreaux de faïence décorés, flâné le long du Tage et profité des spécialités de la gastronomie portugaise. Comme la température était suffisamment élevée, nous nous sommes promenées sur la plage et nous avons trempé nos pieds dans la mer.

Retour en haut de page
JSN Boot template designed by JoomlaShine.com