Mme Bouchra BelguellilComment expliquer qu'un ensemble de femmes puissent s'engager dans des mouvements djihadistes? Avec tout ce que cela contient en terme de relations asymétriques et de rapport de domination entre hommes et femmes? Cet engagement, est souvent renvoyé à des considérations subjectives telles que l’émotion, ou encore à des stéréotypes tels que la soumission, sans jamais être regardé comme un choix réfléchi, qui répond à des calculs en terme d’opportunité, de risque, de gain, et de pertes, ou tout simplement à la croyance en une vision (meta) politique ou géopolitique donnée. Ceci peut en partie, être imputé à une démarche purement statistique et quantitative (elles sont minoritaires). A cela il faut ajouter l’étiquetage favorable à la femme, et la nature de son univers :
« fermé et privé » dans les sociétés conservatrices, et souvent « ambivalent » dans les sociétés libérales.

Cliquez ici pour voir le document de Mme Belguellil en entier sous forme de fichier PDF.

Retour en haut de page
JSN Boot template designed by JoomlaShine.com