Projet de rénovation de l’école Yonent Mame Ibrahim au Sénégal du 13 au 24 juillet 2016

Cette merveilleuse petite école fondée par monsieur Ambroise Diagne et son épouse Delaila (originaire des Philippines) se trouve à Keur Massar dans la banlieue pauvre de Dakar. Elle est malheureusement proche de la grande décharge de Mbeubeuss appelée aussi la plaie nourricière de Dakar.

En la créant, Ambroise et sa femme voulaient permettre à leurs enfants ainsi qu’à d’autres enfants de faire des études leur permettant d’aider leur famille dans l’avenir afin de réduire la pauvreté et l’ignorance. Ils voulaient aussi inclure dans leur enseignement les valeurs morales auxquelles ils aspirent, en créant un cadre où les relations humaines seraient harmonieuses dans une culture de paix.

C’est pourquoi il l’a nommée « l’école Yonent Mame Ibrahim », ce qui veut dire l’école de notre grand-père Abraham parce que les trois religions du livre viennent d’Abraham. Elle est proche d’une mosquée et d’une église et beaucoup d’échanges chaleureux ont lieu entre l’imam et le prêtre. Jusqu’en février 2015, les frais de scolarité de 50 enfants étaient pris en charge par une association. A cette date, celle-ci a eu des ennuis financiers et a dû cesser son soutien. C’est ainsi que l’association « Femmes au Secours de la Paix » leur est venue en aide financièrement et matériellement. Dans ce but, la FFPM a organisé des ventes de gâteaux, des brocantes et une collecte de matériels scolaires.

D’autres part, plusieurs membres de la fédération dont la présidente Brigitte Wada et sa fille Naomi parrainent un enfant. Enfin un autre organisme de jeunes européens STF a récolté des fonds par des activités diverses. En août 2015, un jeune homme de la région Nord, Victor Vanalderwelt a participé à une première rénovation de l’école. Enthousiasmé par son expérience, il est retourné en juillet 2016 accompagné de 7 autres jeunes dont Naomi Wada, moi-même et 5 jeunes de l’organisation STF pour poursuivre la rénovation des bâtiments.

D’autres activités attendaient ces bénévoles comme donner des conférences sur le développement du caractère et sur les valeurs morales, organiser des jeux avec les enfants de l’école, remettre des diplômes de fin d’année aux meilleurs élèves et des certificats d’ambassadeurs de paix aux enseignants.

Ils ont pu visiter des lieux historiques comme l’île de Gorée, la statue de la renaissance, le lac rose, l’hôpital de médecines traditionnelles de Keur Massar, le monastère bénédictin de Keur Moussa entre autres et sans oublier des temps récréatifs à la mer.

Je ne peux dire que « merci » à tous ces jeunes pour leur investissement, leur générosité et leur esprit d’équipe que ce soit dans le travail manuel et physique de rénovation (peinture des bâtiments, enlèvement de l’ancien carrelage et pose d’un neuf…..) ou dans leur rôle de « grands frères et grandes sœurs » auprès des élèves et ce, malgré la chaleur intense dont nous n’avons pas l’habitude en Europe, la différence de culture et de nourriture. Bravo !

 

Retour en haut de page
JSN Boot template designed by JoomlaShine.com